Annonce
importante

AVIS IMPORTANT / COVID-19

SUITE AUX DERNIÈRES ANNONCES DU GOUVERNEMENT, NOUS DEVONS RÉDUIRE LA CAPACITÉ DE NOS CÉLÉBRATIONS FUNÉRAIRES ET CIMETIÈRES.

VEUILLEZ PRENDRE NOTES DE NOS DERNIÈRES MESURES EN PLACE CONTRE LA COVID-19

 

POLITIQUE CONCERNANT LE DÉNEIGEMENT DES CIMETIÈRES DES JARDINS DU SOUVENIR (HIVER 2021-2022)

• Les jours de tempête : la priorité sera accordée au déneigement du cimetière Notre-Dame, Saint-Rédempteur, Saint-Paul, Saint-François-de-Sales, Saint-Jean-Marie-Vianney et aux cimetières où doivent avoir lieu des inhumations ;

• Nous nous engageons à compléter le déneigement et l’épandage d’abrasif dans l’ensemble de nos cimetières dans les 24 heures suivant la fin de la tempête ;

• Pendant les jours de tempêtes, nous invitons nos clients et visiteurs à éviter de circuler dans nos cimetières afin d’éviter de rester embourber dans la neige ou sur la glace et pour ne pas nuire aux opérations de déneigement ;

• Étant donné le peu d’inhumation enregistrée les années précédentes dans certains cimetières et pour poursuivre la tradition qui prévalait dans les cimetières paroissiaux qui ne faisaient pas de mises en terre l’hiver nous ne procéderons pas au déneigement systématique des cimetières suivants : Saint-Alexandre, Notre-Dame-des-Neiges, Saint-Fidèle, Saint-Louis-de-France, Notre-Dame-de-Bonsecours de Montebello, Saint-Nom-de-Marie, Saint-Pierre de Wakefield et le cimetière de la paroisse Ange-Gardien (à l’exception de la section du columbarium) ;

• Cependant, si des familles demandent que nous procédions à des inhumations dans ces cimetières, nous verrons à ce qu’ils soient déneigés pour cette journée. Des frais pourraient être exigés.

Historique

Visiter les cimetières pour mieux connaître notre histoire

Les Jardins du Souvenir, Maison funéraire et cimetières, est un regroupement de treize cimetières catholiques romains de l’Archidiocèse de Gatineau. Cette organisation à but non lucratif est administrée par un conseil d’administration depuis 1978.

Le nom Les Jardins du Souvenir convient à merveille à ces 75 acres de terrains bien aménagés et boisés dans des endroits d’une beauté paisible où règnent le calme, le respect et la sérénité. Ces cimetières accueillent, dans certains cas, depuis plus de 165 ans les défunts de milliers de familles de l'Outaouais et d’ailleurs.

Les treize cimetières des Jardins du Souvenir gagnent à être visités, car ils sont un véritable écrin de verdure au cœur de la ville. Ils offrent un havre de sérénité à ceux et celles qui souhaitent un moment de recueillement et constituent des lieux sacrés pour les passionnés de l’histoire de la région.

Les plus anciens cimetières, St-François de Sales situé sur la rue St-Louis (secteur Gatineau) et St-Paul sur le chemin d’Aylmer (secteur Aylmer), ont été créés vers 1840. Suivent ensuite les cimetières Notre-Dame, situé sur le boulevard Fournier (secteur Hull) en 1872, St-rédempteur sur le boulevard de la Cité-des-Jeunes (secteur Hull) en 1914, St-Jean Marie Vianney sur le boulevard Labrosse (secteur Gatineau) en 1929, et St-Alexandre sur le chemin des Érables (secteur Gatineau) en 1960. Cette année, se sont ajoutés la liste : Notre-Dame-des-Neiges (Buckingham), L'Ange-Gardien, St-Fidèle (Fasset), et Poltimore.  

Des cérémonies commémoratives sont organisées chaque année au mois de septembre afin de nous rappeler tous ces gens disparus. Une messe ou une liturgie de la parole est célébrée dans chaque cimetière afin de permettre à la population de se rassembler et de se remémorer les êtres chers disparus.

Saviez-vous que … ?

  • Les Jardins du Souvenir sont les pionniers dans le domaine des fours crématoires dans la région. Le premier four a été en fonction de 1979 à 1995, le second de 1995 à 2013 et le dernier est toujours en fonction depuis 2013.
  • Le portail à l’entrée du cimetière Notre-Dame, construit en 1882, est fait de pierres taillées d’après les plans de l’architecte hullois Charles Brodeur.
  • La statue qui se dresse au-dessus du portail à l'entrée du cimetière Notre-Dame s'intitule L’Ange de la Mort et a été réalisée en 1902 par le sculpteur québécois Arthur Vincent. Elle représente un ange sonnant la trompette du jugement dernier.
  • La bénédiction du premier columbarium dans l’Outaouais a eu lieu le dimanche 6 mars 1983 à 14 h par Mgr Adolphe Proulx, deuxième évêque du Diocèse de Gatineau.
  • Les premières inhumations au cimetière Notre-Dame de Hull ont eu lieu en 1872.
  • La crémation, depuis toujours interdite par l’Église catholique, a été autorisée par le pape Paul VI en 1964. Depuis, plus de 80 % des personnes décédées de la région de l’Outaouais choisissent la crémation.
  • L’administration du cimetière Notre-Dame était à la charge des Pères Oblats de Marie-Immaculée jusqu’en 1978.
  • Mgr Adolphe Proulx, décédé en 1987 à l’âge de 56 ans, repose au cimetière Notre-Dame.
  • Le gardien du cimetière Notre-Dame, Monsieur Roland Desjardins, demeurait avec sa famille dans la Maison du Gardien, construite en 1915.
  • Sous la gouverne de Mgr Adolphe Proulx, cinq des six cimetières administrés présentement par la maison funéraire les Jardins du Souvenir ont été rassemblés sous le nom de Cimetières catholiques romains regroupés de Hull.
  • Les cimetières Saint-François de Sales et Saint-Paul datent de 1840, alors que le cimetière Saint-Alexandre a été créé en 1960 seulement.
  • La comédienne, auteure et critique Laurette Larocque, mieux connue sous le nom de Jean Despréz, repose au cimetière Notre-Dame depuis 1965.
  • Le fondateur du Rassemblement pour l’indépendance nationale, Marcel Chaput, a été inhumé au cimetière Notre-Dame en 1991.
  • Le Père Louis-Étienne Reboul, O.M.I., fondateur de la paroisse de Hull, a été enterré au cimetière Notre-Dame en 1877.
  • Donalda Charron, qui a dirigé la fameuse grève des allumettières en 1924, a été inhumée au cimetière Notre-Dame en 1967.
  • Le dernier pendu à la prison de Hull, Omer Girard, a été inhumé au cimetière Notre-Dame en 1937.
  • Le cimetière St-Rédempteur est la propriété exclusive de la maison funéraire Les Jardins du Souvenir, malgré la proximité physique de la Coopérative funéraire de l’Outaouais. Il s'agit de deux entités distinctes et indépendantes l’une de l’autre.
  • En 1999, la maison funéraire les Jardins du Souvenir a vendu à la Coopérative funéraire de l’Outaouais une parcelle du cimetière St-Rédempteur afin que cette dernière puisse y ériger une maison funéraire.